Les différentes Catégories d’aéromodèles

 

La règlementation distingue deux catégories d’aéromodèles :

Catégorie A :

– Aéromodèle de 25 kg ou moins, non motorisé ou comportant un seul type de propulsion et respectant les limitations suivantes :

  • Moteur(s) thermique(s) : cylindrée totale ≤ 250 cm3
  • Moteur(s) électrique(s) : puissance totale ≤ 15 kW
  • Turbopropulseur(s) : puissance totale ≤ 15 kW
  • Réacteur(s) : poussée totale ≤ 30 daN, avec un rapport poussée/poids sans carburant ≤ 1,3
  • Aérostat à air chaud : masse totale de gaz en bouteilles embarquées ≤ 5 kg

– Tout aéromodèle captif

 

Aéromodèle captif

Il s’agit d’un aéromodèle, radiocommandé ou non, relié par tout moyen physique :

  • au sol, ou
  • à un mobile ou à un opérateur, sous réserve que ce mobile ou cet opérateur ne puisse être soulevé ou entrainé par la traction due à l’aéronef.

Les aéromodèles de catégorie A peuvent être utilisés sans autorisation préalable, sous la responsabilité de leur télépilote.

 

Catégorie B :

Tous les aéromodèles ne respectant pas les caractéristiques de la catégorie A

Les aéromodèles de catégorie B ne peuvent être utilisés qu’après obtention d’une autorisation délivrée par la DGAC

 

 

Une réflexion sur « Les différentes Catégories d’aéromodèles »

  1. Bonjour,
    Mon fils de 20 ans fait de l’aéromodélisme au club de Algrange, mais nous avons déménagé à Joeuf et nous sommes à la recherche d’un club plus près de notre domicile.
    Il commence à se débrouiller mais à encore besoin d’aide.
    J’aimerais savoir s’ il est possible de venir vous rendre visite sur le terrain afin de faire connaissance et voir comment cela se passe.
    Merci bien
    Fernand Arcani (vice président du club d’Algrange)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.